La Production

Le savon de laurier est encore fabriqué selon un processus primaire et manuel que l’on a gardé à travers des siècles. Il est remarquable qu’il est fabriqué pendant la saison froide (de novembre à avril), pour diverses raisons:

 

 

I- Economiques: car la récolte de l’huile d’olive et de laurier est disponible pendant cette période de l’année.

II- Climatique: car la nature du climat pendant cette période à Alep aide à la fabrication du savon.

On cuit le savon d’Alep en mélangeant l’huile d’olive (huile de la deuxième pression) avec une solution aquatique contenant de l’alcalin dilaté dans de un grand récipient. Ensuite le mélange est chauffé à des températures définies tout en le remuant en y ajoutant de la solution alcaline nécessaire sur plusieurs étapes jusqu’à ce que la saponification soit complète.

Le jour suivant, on y ajoute l’huile de laurier afin qu’il ne s’expose pas longuement pas à une température élevée et pour éviter l’évaporation des huiles aromatiques. Après cela, on lave le savon avec de l’eau fraîche et on le laisse de côté environ 15 heures avant d’évacuer l’eau superflue. On verse le savon liquide sur un sol destiné à cet effet. Ensuite on le coupe en blocs carrés ou rectangulaires su lesquels on inscrit le nom du producteur manuellement. On le stocke dans des caves pour une durée de six à huit mois durant laquelle la réaction se fait lentement et naturellement afin que le contenu du savon se libère de la soude qui ne réagit pas avec l’huile au cours la saponification (une propriété importante de ce savon). Enfin, on met les cubes dans des sacs ou des cartons, à la demande, une partie sera distribuée au marché local et une autre partie expédiée à tous les pays du monde.